Skip Navigation

Nouvelles


Protégez votre identité en évitant ces escroqueries


Les escroqueries prennent plusieurs formes, que ce soit un courriel vous offrant de l’argent en échange de vos données bancaires ou un coup de fil vous menaçant d’une peine d’emprisonnement parce que vous n’avez pas payé d’impôt. Certains fraudeurs essaient de vous soutirer de l’argent tandis que d’autres essaient de vous soutirer des renseignements personnels, comme un numéro d’assurance sociale (NAS), afin d’usurper votre identité. Soyez au courant des plus récentes escroqueries et des mesures à prendre pour protéger votre identité. 

Surveillez les signes avertisseurs

Voici certaines des escroqueries les plus fréquentes qui comportent des signes avertisseurs et dont vous devez vous méfier : 

1.    Une personne prétend être de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et vous menace d’une peine d’emprisonnement.

L’ARC n’utilisera pas un langage intimidant et elle ne vous menacera pas d’arrestation. Elle ne communiquera pas avec vous par texto et elle ne vous enverra pas de renseignements financiers par courriel. Consultez le site Web de l’ARC pour voir à quoi vous attendre lorsque l’ARC communique avec vous.

2.    On vous demande l’accès à distance à votre ordinateur pour l’installation d’un logiciel antivirus.

Ne jamais donner accès à distance à votre ordinateur à une personne qui communique avec vous par téléphone ou courriel si vous n’avez pas d’abord pris contact avec elle. Une fois qu’elle a l’accès, elle peut télécharger un virus et obtenir vos mots de passe et vos renseignements personnels.

3.    On vous demande de faire un paiement au moyen d’une carte-cadeau ou d’une carte de crédit prépayée.

Une agence ou entreprise ne vous demandera d’acquitter une dette au moyen d’une carte-cadeau ou d’une carte de crédit prépayée. 

4.    On vous demande de donner de l’argent à une personne en difficulté.

Le fraudeur vous appelle pour vous informer qu’un proche, souvent un petit-enfant, est en difficulté et qu’il a besoin d’argent immédiatement. Ne vous fiez pas au fait qu’il en sait beaucoup sur la personne — il a fait ses recherches. 

5.    Vous recevez un appel téléphonique ou un message par lequel on demande vos renseignements personnels ou bancaires.

Ne donnez jamais de renseignements personnels, comme votre NAS, un numéro de carte de crédit, des données bancaires ou un numéro de passeport, à moins d’avoir vous-même pris l’initiative de la communication. 

Nouvelles fraudes liées à la COVID-19 

Les fraudeurs exploitent la crise de la COVID-19 pour trouver de nouvelles façons de vous soutirer de l’argent et des renseignements personnels. Voici des exemples de fraudes liées à la COVID-19 recensées par le Centre antifraude du Canada :1

  1. Des organismes de bienfaisance non autorisés ou frauduleux demandent de l’argent pour les victimes ou des produits ou des fonds pour la recherche. Vérifiez s’il s’agit d’un organisme légitime en consultant la Liste des organismes de bienfaisance de l’Agence du revenu du Canada avant de faire un don.

  2. Produits coûteux ou de mauvaise qualité achetés en gros par des consommateurs et revendus à profit.

  3. Offres douteuses, comme un remède miracle, des plantes médicinales, des vaccins ou un dépistage accéléré en ce qui touche la COVID-19.

  4. Entreprises de nettoyage de conduits ou de chauffage offrant un filtre spécial ou un filtre nettoyant pour éliminer la COVID-19 de l’air.

  5. La compagnie d’électricité menace de débrancher le service pour cause de non-paiement.

Consultez périodiquement le site Web du Centre antifraude du Canada pour être au courant des plus récentes escroqueries. 

Mesures à prendre pour protéger vos renseignements

Si vous répondez à un appel téléphonique, vérifiez d’abord si le numéro de téléphone semble légitime. De nombreux fraudeurs peuvent modifier le numéro affiché pour qu’il semble être celui de votre banque ou de la GRC. En cas d’incertitude, raccrochez et rappelez l’organisme en composant son numéro de téléphone afin de déterminer si l’appel était légitime. 

Si vous répondez à un courriel, vérifiez que l’adresse de l’expéditeur est légitime en déplaçant le curseur au-dessus du nom de l’expéditeur; le nom affiché peut paraître légitime, mais le domaine peut être révélateur. Le nom du domaine, ou la partie de l’adresse courriel qui suit le symbole @, devrait correspondre au nom de l’organisme. Par exemple, l’adresse courriel d’un message provenant de PayPal devrait se terminer par @paypal.com et non paypal@notice-access-273.com. L’adresse d’un courriel provenant de l’intérieur de votre organisation devrait aussi comprendre le nom du domaine de votre organisation.

Si vous recevez un courriel suspect, déplacez le curseur au-dessus d’un lien pour examiner l’adresse du site Web. Par exemple, si un lien dans un courriel de Netflix vous amène ailleurs que sur Netflix.com, il s’agit probablement d’une escroquerie. En cas d’incertitude, collez le lien dans un vérificateur de liens comme urlvoid.com et le service aidera à détecter les sites Web potentiellement malveillants. Ne cliquez jamais sur des pièces jointes ou des liens douteux dans des courriels sauf si vous savez qu’ils ne présentent aucun danger. 

Assurez-vous d’être protégé

La protection en cas de vol d’identité au titre de votre assurance habitation peut être fort utile en cas de vol d’identité. Elle couvre également les frais juridiques engagés pour corriger les problèmes découlant d’un vol d’identité, les services d’un agent pour vous guider dans le processus, le suivi constant d’une agence d’évaluation du crédit et les pertes financières découlant d’un vol d’identité. Si vous ne savez pas si votre assurance habitation comprend la protection en cas de vol d’identité, votre assureur peut vous donner des précisions ou ajouter cette protection à votre assurance.

Pour en savoir plus sur l’assurance contre le vol d’identité ou pour ajouter cette protection à votre assurance habitation, communiquez avec votre courtier ou courtière d’assurance du RAEO au 1-800-267-6847.

1. Centre antifraude du Canada
 

  Nouvelles

Rappels relatifs à votre assurance collective pour la fin de l'année scolaire

Lire l'article complet

Bâtir de vrais liens sociaux

Lire l'article complet

Le Programme de médicaments de l’Ontario lève la limite d’approvisionnement sur les ordonnances

Lire l'article complet

Besoin d’aide?
x
Resources utiles