Nouvelles


L’industrie de l’assurance de l’Ontario à l’aube d’un marché étroit


Si vous cherchez à obtenir de l’assurance automobile ou habitation, vous pourriez avoir entendu que l’Ontario fait désormais face à ce qu’on appelle dans l’industrie un « marché étroit ». Il s’agit d’un cycle difficile qui se manifeste chaque 6 ou 8 ans environ, et qui peut mener à une hausse des primes et à un resserrement des critères en matière d’évaluation des risques.

D’où vient un marché étroit?

Il y a marché étroit lorsque les assureurs mettent en place des mesures pour répondre à des pressions réglementaires et environnementales qui ont un effet sur la profitabilité. Des facteurs comme des années de pertes catastrophiques liées aux conditions météorologiques et une augmentation de la fraude systémique ont eu d’importantes répercussions sur les assureurs. Les chiffres ne mentent pas. Au premier trimestre de 2018, les sociétés d’assurance de dommages ont payé 535 millions de dollars de plus en règlement qu’au premier trimestre de 2017.1

Les avancées technologiques ont aussi eu un effet sur le coût des demandes de règlement d’assurance automobile. Les nouvelles composantes électroniques des véhicules sont fort utiles et ont simplifié nos déplacements, mais le coût des réparations d’automobiles a monté en flèche au cours des 10 dernières années. En raison de la complexité des composantes informatiques, celles-ci sont coûteuses à réparer ou à remplacer. Cela a aussi une incidence sur la durée moyenne de location d’un véhicule pendant les réparations, laquelle a passé de 11,6 à 13,6 jours de 2017 à 2018.2

La fraude a également un effet sur les primes d’assurance. Lorsqu’une personne commettant un crime tire des revenus illicites d’un assureur en donnant de faux renseignements, en falsifiant des documents ou en présentant de fausses demandes de règlement, tous les conducteurs finissent par voir leurs primes augmenter. Audetex rapporte que la fraude coûte aux conducteurs environ 1,6 milliard de dollars par année, ce qui signifie que 236 $ des primes d’assurance payées par un conducteur servent à financer des activités criminelles.3

Effet d’un marché étroit sur les consommateurs

Lorsque le marché est étroit, les consommateurs pourraient remarquer que leurs primes augmentent et que les règles d’évaluation des risques sont resserrées, ce qui a un effet sur leur assurabilité. Ces règles permettent aux assureurs de déterminer le facteur de risque, les limites de couverture et la franchise associés à une police d’assurance. Il peut aussi y avoir des changements apportés aux garanties d’une police existante et aux options de paiement.

Nous sommes là pour vous aider

Ces changements peuvent être difficiles à comprendre pour certains consommateurs, mais nos courtiers et nos courtières sont là pour vous aider. Nous avons accès à bien des marchés d’assurance et des assureurs spécialisés, et nous trouverons l’assurance qu’il vous faut, au meilleur prix possible.

Communiquez avec nous dès aujourd’hui au 1-888-892-4935 et laissez une courtière ou un courtier du RAEO vous donner un coup de pouce.

Sources :
  1. Audatex
  2. Aviva
  3. Bureau d’assurance du Canada

  Nouvelles

Je déménage : que dois-je faire de ma police d’assurance habitation?

Lire l'article complet

Vous vous préparez à la retraite? Voici 5 conseils à suivre

Lire l'article complet

Effets bénéfiques des voyages et assurance voyage de luxe

Lire l'article complet