Nouvelles


10 conseils de sécurité pour les motoneigistes


Maintenant que l’hiver est arrivé en force, de nombreux Canadiens et Canadiennes sont impatients de sillonner les sentiers de motoneige.  Selon l’endroit où vous habitez, la motoneige peut être plus qu’une simple activité récréative.  Dans certaines zones rurales, la motoneige peut aussi être un moyen de transport fort utile.
 
Que vous faisiez de la motoneige pour le pur plaisir ou pour vous rendre à destination, vous devez tenir compte de certains facteurs importants avant de partir en randonnée.

1.    Consultez les prévisions météorologiques
Suivez de près les prévisions météorologiques dans votre région avant de faire de la motoneige. Si on prévoit une forte tempête de neige, du verglas ou d’autres conditions météorologiques extrêmes, mieux vaut rester à l’intérieur et éviter les excursions en plein air.   

2.    Passez en revue les lois locales
Chaque hiver, prenez le temps de passer en revue les lois provinciales et régionales concernant la motoneige. Il est important de noter les exigences légales et d’y répondre. 

En Ontario, vous devez avoir au moins 16 ans et détenir un permis de conduire valide de l’Ontario ou un permis de motoneigiste valide pour conduire une motoneige le long des sentiers ou des voies publiques où les motoneiges sont autorisées. Vous devez avoir en votre possession votre permis de conduire ou votre permis de motoneigiste et le présenter à tout agent de police ou de protection de la nature qui vous le demande.Pour une liste complète des lois concernant la motoneige, consultez le Code de la route, la Loi sur les motoneiges et la Loi sur les véhicules tout-terrain de l’Ontario.
 
3.    Inspectez votre motoneige
Avant de partir en randonnée, inspectez soigneusement votre motoneige. Assurez-vous que tout fonctionne bien et que vous avez suffisamment d’essence pour vous rendre à destination. Assurez-vous que votre téléphone portable est chargé et que votre trousse d’urgence est bien approvisionnée.

4.    Portez un casque
Non seulement le port du casque est-il important pour des raisons de sécurité, les conducteurs et les passagers de motoneiges en Ontario doivent porter un casque lorsqu’ils font de la motoneige ailleurs que sur leur propriété.De plus, il est hautement recommandé aux conducteurs et aux passagers de motoneiges de porter un casque lorsqu’ils font de la motoneige sur leur propre propriété.

Le casque doit répondre aux normes établies pour les casques de motocyclistes et être correctement attaché sous le menton. Le port du casque est également obligatoire pour les personnes sur un traîneau remorqué par une motoneige.  

5.    Habillez-vous en fonction du temps.
Pour vous protéger contre l’exposition au froid, optez pour des vêtements dotés de plusieurs couches. Choisissez des matériaux bien isolés et à l’épreuve du vent pour la couche de base, puis des survêtements imperméables. Pour les sous-vêtements, choisissez des matériaux résistants à l’humidité, car les fibres absorbantes comme le coton peuvent vous refroidir lorsqu’elles sont trempées. Équipez-vous de bottes et de gants cotés pour le froid et assurez-vous qu’ils sont sans trous. En plus du casque, il faut avoir une protection oculaire appropriée, telle qu’une visière ou des lunettes de protection. 

6.    Planifiez votre itinéraire
Avant de partir, planifiez votre itinéraire et notez les zones dangereuses ou interdites qui sont à éviter. La plupart des routes publiques pavées sont hors limite pour les motoneiges en raison de la vitesse et de la taille des véhicules passagers et des camions. 

Les plans d’eau gelés présentent aussi un risque important, car les motoneigistes peuvent perdre leur traction ou tomber à travers la glace et dans des courants forts sous la glace. Évitez autant que possible de traverser les plans d’eau gelés. Si vous devez absolument traverser une rivière ou un lac gelé, assurez-vous d’avoir passé en revue les « Conseils pour la sécurité sur la glace » du Conseil canadien des organismes de motoneige.

Essayer de rester dans les sentiers officiels. Les sentiers désignés sont bien entretenus et devraient être libres d’obstacles dangereux. 

7.    Dites à quelqu’un où vous allez
Il ne faut jamais quitter la maison sans dire à quelqu’un où vous allez et quand vous prévoyez être de retour. Ainsi, si vous n’êtes pas de retour à l’heure à laquelle vous aviez prévu être de retour, on saura où et quand commencer les recherches. Si votre cellulaire permet le partage de localisation, il serait bon de partager votre trajet avec un ami proche ou un membre de la famille.

8.    Suivez le code de la route
Comme c’est le cas pour n’importe quel véhicule, il est important de connaître et d’observer tous les règlements de la route lorsque vous utilisez votre motoneige. Comme les limites de vitesse pour les motoneiges peuvent varier selon où vous circulez, déterminez à l’avance les limites de vitesse dans les régions où vous comptez vous rendre. Familiarisez-vous avec les sept signaux de la main à utiliser lorsque vous faites de la motoneige et sachez quand les utiliser : virage à gauche, arrêt, virage à droite, ralentissement, approche de motoneiges, file de motoneiges et dernière motoneige de la file.  

9.    Ne conduisez jamais une motoneige avec les facultés affaiblies
La conduite d’une motoneige sous l’influence de l’alcool et/où de drogues est interdite et peut donner lieu aux pénalités pour conduite avec facultés affaiblies imposées aux conducteurs d’une automobile ou d’un camion. Si vous êtes reconnu(e) coupable, vous pourriez perdre vos privilèges de conduite pour tous les types de véhicules.

10.    Gardez votre preuve d’assurance avec vous
Si vous comptez acheter une motoneige, sachez qu’elle doit être immatriculée et assurée pour que vous puissiez la conduire ailleurs que sur votre propriété. Si vous conduisez votre motoneige ailleurs que sur votre propriété, vous devez avoir en votre possession votre carte d’assurance pour la motoneige et la montrer à tout agent de police ou de protection de la faune qui vous la demande. 

Parlez à votre courtier ou votre courtière d’assurance de l’assurance responsabilité dont vous aurez besoin pour votre motoneige avant de vous lancer sur les sentiers cet hiver. Vous voudrez peut-être augmenter vos limites afin d’avoir une assurance adéquate en cas d’accident.

Si vous avez des questions au sujet des types d’assurance motoneige offerte ou si vous avez déjà une telle assurance et que vous souhaitez déterminer si vos limites actuelles vous conviennent, communiquez avec votre courtier ou courtière d’assurance du RAEO au 1-866-561-5559.

1.    Ministère des Transports de l’Ontario – Véhicules tout terrain et motoneiges
2.    Ministère des Transports de l’Ontario – Signaux et panneaux

  Nouvelles

Ouverture des candidatures – Prix d'enseignement et prix du personnel de soutien

Lire l'article complet

La météo prévoit une tempête de neige? Protéger votre toit d’une lourde couche de neige

Lire l'article complet

Nouvelle allure pour Mes garanties

Lire l'article complet