Skip Navigation

Nouvelles


Protégez votre animal de compagnie des dangers de la maison en 7 étapes simples!


À l’approche des mois plus froids, beaucoup de gens cherchent à acquérir un animal de compagnie pour égayer les sombres journées d’hiver. Avant d’accueillir un nouveau chien ou un nouveau chat dans votre intérieur, vous devrez faire une inspection complète des lieux et vous assurer que tous les objets et produits nocifs sont hors de la portée de l’animal. Voici sept étapes à suivre pour créer un environnement sécuritaire pour le nouveau membre de votre famille. 

1.    Rangez les produits et les aliments nocifs hors de portée 

De nombreux articles ménagers peuvent être nocifs pour les animaux, notamment les produits de nettoyage, les détergents, les boules antimites, les pesticides, l’antigel, les poisons à rats et à souris, les médicaments, les produits cosmétiques et bien d’autres. Assurez-vous que ces produits sont rangés hors de la portée des animaux.12 

En outre, plusieurs aliments destinés à la consommation humaine sont toxiques pour les animaux de compagnie, notamment le chocolat, les avocats, les raisins et les raisins secs, les noix de macadamia, les oignons, l’ail, le café et l’alcool — veillez à ce qu'ils soient aussi rangés de façon sécuritaire.12 Pour une liste complète des aliments et produits qui pourraient être nocifs pour votre animal, faites vos recherches avant de l’amener à la maison.

2.    Gardez les cordons électriques hors de vue

Mordiller ou mordre un cordon électrique peut donner un mauvais choc à un animal. Couvrez les cordons électriques, chargeurs et câbles d'alimentation ou dissimulez-les. Vous pouvez également utiliser un produit vaporisé pour décourager l’animal de les mâcher.

3.    Rangez la poubelle

Comme beaucoup de choses nocives peuvent aboutir dans la poubelle, verrouillez-la ou rangez-la dans un placard muni d’un verrou à l’épreuve des enfants. 

4.    Vérifiez vos plantes d’intérieur

Person works on laptop at home, smiling while their cat looks at the screen and paws at the buttons.De nombreuses plantes d’intérieur communes peuvent être dangereuses pour les chats et les chiens en cas d’ingestion. Voici quelques exemples : lys, aloe vera, arbre de jade, dieffenbachia, calandium (ou oreilles d’éléphant), pothos, zamioculcas (ou plante ZZ), aspargus plumosus (ou asperge des fleuristes) et cyclamen.3 Si vous ne savez pas quelle sorte de plante vous avez, faites une recherche dans la base de données houseplant411.com pour l’identifier.

5.    Éliminez les risques d’étouffement

Les animaux peuvent s’étouffer sur de petits objets comme des attaches, les élastiques à cheveux, les bandes élastiques, les petits jouets ou les pièces de casse-tête. L’ingestion de corps étranger peut également provoquer des occlusions intestinales et entraîner une facture vétérinaire coûteuse, ou peut-être encore pire. Lorsque vous n’êtes pas là pour surveiller votre animal de compagnie, assurez-vous que ces objets sont bien rangés et hors de portée. 

6.    Donnez à votre animal de compagnie son propre espace

Que ce soit dans une caisse, un enclos ou une pièce, préparez un espace où votre animal peut être confiné lorsque vous n’êtes pas à la maison. Vous savez ainsi qu’il est en sécurité et qu’il n’y aura pas de surprise à votre retour! Si votre animal sait que cet espace lui est réservé, il appréciera aussi avoir un endroit calme où il peut se retirer et se sentir en sécurité. 

7.    Fixez des limites

Il peut y avoir des pièces dans votre maison où vous ne voulez pas que votre animal aille, comme le garage ou la cuisine lorsque vous cuisinez sur un poêle chaud. Si oui, installez un dispositif de fermeture automatique sur les portes appropriées afin de ne pas oublier de les fermer ou une barrière pour animaux afin de restreindre l’accès aux pièces visées.

Parfois, malgré tous vos efforts, les animaux domestiques peuvent néanmoins s’attirer des ennuis. Votre assurance habitation ne couvre pas les dégâts à votre maison causés par un animal de compagnie, mais elle couvre les dommages qu’il peut causer à la propriété du voisin.4 La Loi sur la responsabilité des propriétaires de chiens stipule que le propriétaire d’un chien peut être tenu responsable des dommages causés à une autre personne ou à un animal domestique par morsure ou attaque. Si un incident se produit, les tribunaux trancheront si l’attaque a été provoquée ou si le propriétaire a fait tout ce qu’il pouvait pour empêcher une attaque. Si le propriétaire est tenu responsable, l’assurance responsabilité civile aide à payer les dépenses liées aux blessures. Remarque : l’assurance habitation ne couvre pas les dommages causés par les animaux des races réglementées ou interdites en Ontario.5

Si vous accueillez un nouveau chat ou un nouveau chien, passez en revue votre assurance responsabilité civile et appelez un courtier ou une courtière d’assurance du RAEO au 1-800-267-6847. Si vous souhaitez obtenir un devis d’assurance habitation, composez le 1-866-561-5559

Si vous avez aimé lire cet article, abonnez-vous aux communications électroniques du RAEO afin de recevoir les dernières nouvelles. De plus, vous courrez la chance de gagner une carte-cadeau de 500 $.

1.    Vets-now.com 
2.    Cats.org.uk 
3.    Weddington Animal Hospital 
4.    RAEOassurance
5.    Gouvernement de l’Ontario 

  Nouvelles

Le dilemme des demandes de règlement – tirer le maximum de son assurance habitation

Lire l'article complet

Protégez votre animal de compagnie des dangers de la maison en 7 étapes simples!

Lire l'article complet

La continuité du soutien et des services en soins de santé passe par le virtuel

Lire l'article complet

Besoin d’aide?
x
Resources utiles