Skip Navigation

Nouvelles


Les mythes et la réalité : La vérité sur l’assurance de responsabilité locative


Il peut être stressant de louer une nouvelle maison ou un nouvel appartement et d’y emménager. L’assurance de responsabilité locative, qu’on appelle aussi assurance locataire, vous permet de louer un nouveau logement en sachant que vos biens sont protégés. Les gens oublient souvent que la valeur de leurs objets personnels peut s’accumuler rapidement – par exemple, combien vous coûterait le remplacement de tous vos vêtements? Lorsque vous tentez de vous renseigner sur l’assurance de responsabilité locative, vous pourriez trouver que l’Internet regorge d'informations pouvant prêter à confusion et à des malentendus. Soyez sans crainte, nous avons ce qu’il vous faut. Voici la vérité derrière certains des mythes courants.

MYTHE no 1 : Si j’habite avec des colocataires, il n’est pas nécessaire que chaque personne ait sa propre assurance de responsabilité locative.

La réalité : Une assurance de responsabilité locative ne couvre que les biens de la personne qui détient la police. Par exemple, si un téléviseur dans le salon est volé, la personne qui a acheté le téléviseur présenterait une demande de règlement pour la perte en vertu de son assurance. Toutefois, si elle n’a pas la couverture appropriée, elle devra remplacer le téléviseur en payant de sa poche. Une autre couverture importante est celle des frais de subsistance supplémentaires. Cette couverture payerait pour que vous puissiez vivre ailleurs pendant la réfection de votre immeuble après un sinistre couvert. C’est pourquoi il est important que chaque personne ait sa propre assurance de responsabilité locative.

MYTHE no 2 : Mon assurance de responsabilité locative couvre les dommages à l’immeuble où j’habite.

La réalité : Les dommages à une propriété que vous ne possédez pas sont couverts par l’assurance du propriétaire de l’immeuble. L’assurance du propriétaire de l’immeuble couvre les dommages aux fenêtres, portes et murs causés par un incendie; toutefois, si vous causez les dommages à l’immeuble ou à un autre logement, l’assureur du propriétaire ou de l’autre locataire peut intenter une poursuite contre vous en tant que partie responsable. C’est pourquoi la garantie de responsabilité civile est si importante. 

Par exemple, si vous oubliez de fermer le robinet et que l’eau déborde dans le logement en dessous du vôtre, l’assureur du locataire du logement en dessous du vôtre couvrira les dégâts d’eau, mais il intentera une poursuite contre vous puisque vous êtes responsable des dégâts.  Si vous habitez dans un immeuble à logements multiples, on recommande un montant d’assurance responsabilité civile minimum de 2 000 000 $. 

Si vos effets personnels, comme des appareils électroniques, des bijoux, le décor, etc., sont endommagés à la suite d’un événement couvert par votre police, l’assurance de responsabilité locative couvrira les réparations ou le coût de remplacement. À l’achat d’une assurance de responsabilité locative, confirmez les limites pour certains articles particuliers, comme les bijoux, les objets d’art et les antiquités, afin d’obtenir une protection supplémentaire pour ces articles, s’il y a lieu.

MYTHE no 3 : L’assurance de responsabilité locative ne couvre pas les dommages causés par mes animaux de compagnie.

Woman sits at her table and happily pets her dog in her kitchen while enjoying a morning coffee.La réalité : L’assurance de responsabilité locative peut aider à couvrir les dommages causés par votre animal de compagnie aux biens de votre colocataire, comme un sofa ou un tapis. Toutefois, vous ne serez pas couvert si votre animal de compagnie endommage vos propres biens. Si votre animal de compagnie blesse un invité, vous pourriez également bénéficier d’une couverture pour responsabilité civile qui pourrait vous aider à payer les frais médicaux et/ou juridiques.

MYTHE no 4 : La police que je choisis est sans importance – l’assurance la moins chère fera l’affaire.

La réalité : Choisir une assurance de responsabilité locative en fonction du prix peut sembler une excellente façon d’économiser de l’argent. Toutefois, cela peut vous coûter plus cher à long terme si vous n’avez pas la couverture voulue. Plutôt que de simplement choisir l’assurance la moins chère, mieux vaut dresser un inventaire de vos biens afin de déterminer le montant d’assurance approprié.   Il suffit de conserver les reçus des produits coûteux et d’en prendre des photos si vous deviez avoir à présenter une demande de règlement pour ces articles. En savoir plus sur l'inventaire de vos biens

De plus, il faut s’assurer que la police que vous choisissez comprend le coût de remplacement plutôt que la valeur au jour du sinistre. Grâce au coût de remplacement, vous pourrez vous procurer des objets neufs pour remplacer les objets volés ou endommagés. La valeur au jour du sinistre tient compte de la dépréciation, de sorte que vous n’obtiendrez peut-être pas grand-chose pour vos biens. Il y a également différents types de polices. Une police multirisque de responsabilité locative couvre tous les risques sauf ceux qui sont exclus, alors qu’une police à risques désignés ne couvre que les risques stipulés dans le contrat.

MYTHE no 5 : Je peux souscrire une assurance de responsabilité locative après un événement, puis présenter une demande de règlement pour la perte.

La réalité : L’assurance de responsabilité locative est comme toute autre assurance; vous devez avoir pris l’assurance avant un incident pour que la perte puisse être couverte.

Pour obtenir un devis d’assurance de responsabilité locative du RAEO dès aujourd’hui, composez le 1-866-561-5559. Pour passer en revue votre assurance du RAEO, composez le 1-800-267-6847.

Cet article vous a plu? Abonnez-vous aux autres communications électroniques du RAEO afin de recevoir les dernières nouvelles. En plus, vous courrez la chance de gagner une carte-cadeau de 500 $.

1.    Assurance Economical – Briser 5 mythes courants sur l’assurance des locataires
2.    Insurance by the Woods – 9 most frequently asked questions about renter’s insurance (en anglais uniquement)

  Nouvelles

La Classique de golf à des fins de charité du RAEO génère 185 099 $ pour des organismes caritatifs canadiens

Lire l'article complet

Rappels relatifs à votre assurance collective au début de l'année scolaire

Lire l'article complet

Mise à jour importante sur les examens de la vue couverts par l’Assurance-santé de l’Ontario

Lire l'article complet

Besoin d’aide?
x
Resources utiles