Nouvelles


Ne laissez pas l’hiver vous empêcher de faire du vélo : astuces pour pédaler à longueur d’année


Ne laissez pas l’hiver vous empêcher de faire Faire la navette maison-école en vélo réduit non seulement votre empreinte carbone et vous permet d’économiser sur le gaz et le transport en commun, mais diminue aussi vos risques de souffrir du diabète et du cancer et améliore votre santé mentale.1 Malgré tous les avantages de la bicyclette, de nombreux Canadiens et Canadiennes remisent leur vélo l’hiver et ne pensent même pas au cyclisme pendant la saison froide. Mais cela n’a pas à être le cas. Avec l’équipement, les vêtements et l’information qu’il se doit, vous pouvez apprendre à aimer faire du vélo tout l’hiver! Voici nos cinq meilleures astuces pour rouler à deux roues en toute sécurité l’hiver.
 
1.    Préparez une bicyclette usagée pour l’hiver
L’hiver fait la vie dure aux vélos : vous voudrez utiliser une bicyclette qui n’est pas trop chère. Trouvez un vélo usagé, préférablement un modèle de montagne ou hybride, puisque les pneus de vélos de route sont minces et offrent peu de traction. Ensuite, préparez-le à l’hiver : achetez des pneus avec une bonne profondeur de bande ou même cloutés( si vous roulerez sur beaucoup de neige et de glace), des plaquettes de frein conçues pour la neige et la gadoue, des garde-boues ajustés à la taille de vos roues et du lubrifiant adapté à des conditions froides et mouillées.

De petites modifications peuvent aussi avoir un impact important lorsque les routes sont glissantes : baissez votre siège de quelques centimètres pour que votre centre de gravité soit plus bas et dégonflez légèrement vos pneus pour qu’ils adhèrent mieux à la chaussée. 

Après chaque randonnée, rincez ou essuyez la saleté et le sel de votre vélo, puisque le sel est corrosif et peut ruiner les pièces mobiles de votre bicyclette.
 
2.    Portez plusieurs couches des bons vêtements
Ne laissez pas le froid vous déranger. Avec les bonnes couches de vêtements, vous pouvez pédaler au chaud et au sec. Équipez-vous d’un bonnet mince à porter sous votre casque, d’une cagoule ou d’un foulard pour couvrir votre visage, de lunettes de protection (comme pour le ski), d’un pantalon de cyclisme à l’épreuve de l’eau et de souliers étanches. Pour vos mains, portez des gants à trois doigts ou des moufles de vélo - des mitaines qui entourent les poignées de votre guidon pour que vous ayez la dextérité nécessaire pour freiner et changer de vitesse sans geler. 

Un manteau étanche avec de la ventilation au dos ou sous les bras vous permettra de rester au sec et bien aéré. Il est aussi essentiel d’avoir une couche de base bien chaude en laine mérinos, en polypropylène ou en polyester qui évacuera la sueur, puisque l’humidité peut vous refroidir rapidement dès que vous arrêtez de pédaler.  

3.    Soyez brillant!
Assurez-vous d’être facile à voir. Les jours d’hiver sont courts et il est inévitable que vous deviez circuler une fois le soleil couché. Restez visible et sauf avec une veste fluorescente, de nombreux réflecteurs et des lumières vives à votre vélo. 

4.    Soyez alerte et prudent
L’été, vous pouvez très bien circuler à pleine vitesse sur la piste cyclable. C’est une stratégie à revoir l’hiver, lorsque de la glace noire peut vous prendre par surprise. Avancez à une vitesse qui vous permettra de voir les dangers potentiels, de tourner lentement et d’éviter d’arrêter soudainement. Si vous vous trouvez sur une surface glissante, freinez seulement avec votre roue arrière pour éviter de perdre le contrôle. Il est aussi important de circuler avec prudence - les conducteurs d’automobile sont moins conscients des cyclistes l’hiver. Assurez-vous donc de conduire de façon défensive à deux roues et d’établir un bon contact des yeux avec les conducteurs. 

Même si le cyclisme d’hiver peut être amusant et une bonne activité physique, n’oubliez pas de suivre de près la météo. Si des précipitations importantes sont prévues, vous voudrez peut-être attendre un jour ou deux avant d’enfourcher votre vélo pour permettre aux chasse-neiges de faire leur travail. 

5.    Protégez votre investissement, protégez votre vélo
Si vous avez pris le temps de modifier votre bicyclette usagée pour la conduite d’hiver, il s’agit là d’un investissement qui vaut la peine d’être protégé. Vérifiez auprès de votre fournisseur d’assurance habitation que votre vélo est couvert en cas de vol. De plus, si vous entrez en collision avec un véhicule, vous serez admissible à des indemnités pour frais médicaux au titre de la police d’assurance du conducteur ou de votre propre police d’assurance automobile.
 
Le RAEO offre toutes sortes d’avenants à ajouter à votre assurance, pour répondre à vos besoins propres. Pour en savoir plus sur l’assurance pour un vélo, communiquez avec un courtier ou une courtière d’assurance du RAEO au 1-866-561-5559.

1.    British Medical Journal (en anglais seulement)

  Nouvelles

12 conseils pour des décorations sécuritaires pendant le temps des Fêtes

Lire l'article complet

Cinq conseils pour utiliser les médias sociaux de façon sûre pendant le temps des Fêtes

Lire l'article complet

Ne laissez pas l’hiver vous empêcher de faire du vélo : astuces pour pédaler à longueur d’année

Lire l'article complet